Les Ombres - texte de Matias Grenn

II,Épilogue 1

Dans un autre parking et ses escaliers...
Dans la pénombre, à voix basses, qui se perdent dans les échos du parking.

Julien – C’est bon. D’ici on voit bien le lieu, et tu as une porte de sortie derrière, en remontant les escaliers. Faudra faire vite, en cas de pépin.

Loïc – Ça ira, t’inquiète pas.

Julien – Là, c’est plus pour moi que je m’inquiète.

Loïc – C’est dangereux, mais on ne peut plus resté planqué à avoir peur de ces mecs là, il faut agir.

Julien – Je sais bien.
J’aimerais tellement avoir la confiance qu’ont Solenn et son collègue.

Loïc – T’inquiète, ils ont peur aussi
Et puis, il y a Driss aussi, avec son arme.

Julien – Bon. je te laisse.
Espérons que le tuyau de Driss était bon,
Qu’ils seront tous là...

Loïc – On ne sait même pas combien ils sont ?

Julien – Dans la police, je ne sais pas,
Mais là, on a de grandes chances de voir débarquer le commissaire Ménard himself.
En face, par contre, je n’en ai aucune idée.
Est-ce un homme, une femme, je ne sais pas ?

Loïc – Bon, vas-y maintenant !
Je vais attendre là.
Rejoins-les !

Répondre à cet article

Contrat Creative Commons | Mentions légales | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | logo sprechgesang SprechGesang.net